Pleins feux sur... Augustus

illus. (c)Hurrican Games
illus. (c)Hurrican Games

Au dernier Festival de Cannes (celui des jeux, bien évidemment), un jeu a fait sensation : Augustus.

Avec ses faux airs de loto, il ne paye pas vraiment de mine. Pourtant, il a un fort goût de "reviens-y" et les parties s'enchaînent.

S'il n'est à la ludothèque que depuis vendredi, certains ont déjà eu l'occasion d'y jouer lors de nos dernières soirées-jeux. Quoiqu'il en soit, vous aurez tous l'occasion de le découvrir et d'y prendre goût lors de la prochaine Fête du Jeu. Et pourquoi pas participer au tournoi qui aura lieu en soirée ?

Dans Augustus, chaque joueur va être un légat de l'auguste empereur romain avec l'ambition d'être élu Consul. Pour cela, il va falloir gagner à sa cause sénateurs influents et provinces stratégiques.

Les joueurs débutent avec trois cartes objectifs à réaliser (sénateurs ou provinces). Pour contrôler ces objectifs, il faudra remplir les cases symboles indiquées dessus (de 2 à 6 suivant les cartes). Pour cela, chaque joueur dispose de 7 pions légions.

Ensuite, c'est simple, on va jouer au loto. Le "crieur public" pioche un jeton dans le sac, annonce à haute voix le symbole tiré et chaque joueur va pouvoir poser une légion sur une case de la même catégorie que celle piochée. On peut soit prendre une légion de sa réserve ou bien en déplacer une déjà placée, car on se rend vite compte que l'on est limité en légions.

Dès qu'un joueur a fini de remplir un objectif, il annonce "Ave Caesar" et place son objectif dans sa zone "sous contrôle" avant d'en choisir un nouveau parmi les cinq proposés sur la table. Chaque objectif réalisé apporte des points et parfois un pouvoir particulier.

Bon, ce n'est pas tout à fait le loto - et heureusement - car quelques petites subtilités amènent une dose bienvenue de stratégie : tous les symboles n'ont pas la même rareté ce qui rend certains objectifs difficiles à réaliser, des récompenses apportent des points supplémentaires, etc.

Dès qu'un joueur contrôle son 7ème objectif, la partie prend fin et chacun compte les points de ses objectifs sous contrôle.

 

Au final, Augustus surprend très agréablement. De par sa similitude avec un simple loto, il est très accessible et pourtant ses petites subtilités en font un jeu qui plaît également aux amateurs de jeux plus complexe. Quand à sa durée assez courte d'une demi-heure, elle donne furieusement envie de multiplier les parties.

 

Fiche technique : Augustus

Jeu de loto (grandement) amélioré

Auteur : Paolo Mori

Illustrateur : Vincent Dutrait

Editeur : Hurrican Games

2-6 joueurs

8 ans et +

30 minutes

Nominé pour le Spiel des Jahres 2013

(illustration issue de la règle du jeu, (c)Hurrican Games)
(illustration issue de la règle du jeu, (c)Hurrican Games)

Écrire commentaire

Commentaires : 0