Pleins feux sur... 7 Wonders

Il est un jeu dont on a beaucoup parlé depuis un peu plus d'un an et demi, que ce soit à la ludothèque ou un peu partout dans le monde du Jeu : 7 Wonders. L'un des points forts de ce jeu est qu'il plaît à la fois aux amateurs de gros jeux (même si c'est un jeu rapide et simple) et à un public plus familial.

Il est à la ludothèque en ce moment, alors surtout n'hésitez pas à venir faire une partie.

Réussir un jeu de gestion de civilisation qui ne dure pas des heures semblait un pari impossible. Avec 7 Wonders, c'est réussi ... ou presque, puisque si une partie dure 30 minutes, on enchaîne généralement plusieurs parties à la suite !
Chaque joueur va devoir développer sa civilisation dans différents domaines (militaire, économique, scientifique, etc.) au cours des trois Âges que durent le jeu. Les tours se jouent en simultanée et chaque joueur choisit une carte de sa main pour soit construire le bâtiment de la carte (s'il dispose des ressources), soit récupérer quelques pièces d'or, soit construire un nouvel étage de sa merveille. Ensuite, tout le monde passe sa main de cartes à son voisin. A la fin du IIIème Âge, on compte les points dans les différents domaines.
Indispensable !

 

Fiche technique : 7 Wonders

Jeu de civilisation (léger) avec des cartes
Auteur : Antoine Bauza

Illustrateur : Miguel Coimbra

Editeur : Repos Production
2-7 Joueurs

10 ans et +

30 minutes

la vidéo-règle explicative de Yahndrev

 

7 Wonders - Leaders

Avec cette première extension débarque de nouvelles cartes : les leaders. De César à Platon, en passant par Midas ou Aristote, vous pourrez recruter un leader au début de chaque Âge. Suivant son coût, ce personnage haut en couleur vous apportera un bonus plus ou moins important. Une nouvelle merveille, le Colisée de Rome, idéale pour recruter les leaders, accompagne cette extension.

7 Wonders - Cities

Cette seconde extension pour 7 Wonders propose un nouveau type de cartes : les cartes Cities, noires. Celles-ci représentent plutôt les aspects sombres des bas-fonds urbains.

Deux nouveaux effets font leur apparition : les dettes et la diplomatie. Elles sont d'ailleurs utilisées par les deux nouvelles merveilles de cette extension : l'Al-Khazneh de Pétra et la Cathédrale Sainte-Sophie de Byzance.


Écrire commentaire

Commentaires : 0