Pleins feux sur... A l'abordage !

illus. Guido Hoffmann (A l'abordage !, Haba(c))
illus. Guido Hoffmann (A l'abordage !, Haba(c))

Alors que notre semaine ludique & culturelle sur les pirates débute dans quelques semaines, il est temps de nous attarder sur un jeu qui fut primé "jeu de l'année pour enfants" en 2006. Pleins feux sur... A l'abordage !

La première chose qui frappe à l'ouverture de la boîte, c'est le matériel : un grand plateau de jeu représentant un archipel avec des îles surélevées, des petits bateaux en bois avec leur voile et une poire (pas le fruit, non, mais cet instrument qui sert à souffler).

Ensuite, pour jouer, rien de plus simple.

Comment on joue ?

On lance les deux dés. Le premier (celui avec les drapeaux), va indiquer sur quelle(s) île(s) on va ajouter une pièce d'or. Le second dé va nous dire le nombre de coups que l'on peut jouer ce tour. Si on a le droit à trois coups, on prend la poire et on souffle dans les voiles de son navire trois fois. Si on est doué, notre petit bateau ira où on le désire. Si ce n'est pas le cas, il ira au gré du vent.

Comment je gagne des sous ?

Quand un bateau accoste dans un port, son propriétaire s'empare de toutes les pièces d'or de l'île. Au tour d'après, il pourra repartir les poches pleines.

Mais à qui appartient ce bateau noir ?

Sur le dé qui permet d'avancer, il y aussi deux faces indiquant le pirate noir. Lorsqu'on tombe dessus, au lieu de faire avancer son propre bateau, on va souffler sur celui du pirate noir. C'est là que le nom du jeu prend tout son sens, car si le navire du sombre pirate touche celui d'un autre joueur, on va pouvoir l'aborder et lui piquer des sous !

Le malheureux va alors prendre trois pièces d'or parmi celles qu'il a déjà gagnées et les cachées dans ses deux poings fermés (en les répartissant comme il veut). Le pirate noir choisit alors une main et remporte toutes les pièces qui y étaient cachées.

Y'a plus un sou, cap'tain !

Quand toutes les pièces d'or du jeu ont été récupérées, le jeu se termine et le plus riche pirate gagne la partie !

 

A l'abordage reprend avec brio le principe de la poire vue dans Akaba. Cette fois-ci, il ne faut plus souffler sur des tapis volants, mais dans les voiles des bateaux. Thématiquement, c'est parfait et d'un point de vue ludique, c'est très bien vu.

 

Fiche technique : A l'abordage !

Jeu de souffle pirate

Auteur : Guido Hoffmann

Illustrateur : Guido Hoffmann

Editeur : Haba

2-4 joueurs

5 ans et +

20 minutes

KinderSpiel des Jahres 2006

crédit photo : Haba(c)
crédit photo : Haba(c)

Écrire commentaire

Commentaires : 0