Pleins feux sur... Fresco

Bien des jeux ont un thème juste pour faire joli et agrémenter leur mécanique ludique. Ils sont parfois très bien huilés, mais manque un peu d'âme.

Avec Fresco, on en est loin. Tout est fait pour vous faire plonger dans la peau d'un maître d'oeuvre de la Renaissance italienne...

Vous voici dans la peau de peintres embauchés pour restaurer la fresque de la cathédrale. Lever ses ouvriers, aller au marché, acheter des pigments, les mélanger pour obtenir les plus belles couleurs, peindre à la cathédrale, sortir le soir au théâtre pour améliorer son humeur : voilà tout ce qui vous attend lors d'une partie de Fresco.

Chaque tour va correspondre à une journée de travail.

La journée d'un maître d'oeuvre commence par le lever. Si celui-ci se lève tôt, il arrivera au marché avant les autres (cependant, plus on y arrive tard, plus les prix baissent) et pourra effectuer ses autres actions en premier. D'autre part, l'heure du lever modifie l'humeur des maîtres d'oeuvres et un maître de mauvaise humeur risque de perdre un assistant (sans doute renvoyé sur un coup de colère), alors qu'un maître de très bonne humeur bénéficiera d'un assistant supplémentaire (sans doute attiré par la jovialité du maître).

Ensuite, chacun derrière son petit paravent va programmer les tâches de ses assistants. Puis quand tout le monde a fini, les assistants vont travailler. Pour chaque lieu, ce sont les lève-tôt qui joueront en premier.

Au marché, les assistants achèteront des pigments.

A la cathédrale, ils restaureront la fresque avec leurs pigments (c'est là qu'ils marqueront des points). Ils pourront y faire venir l'évèque (en le rémunérant un peu, le pauvre) pour admirer leurs travaux et marquer quelques points supplémentaires.

A l'atelier du peintre, ils pourront peindre des portraits de personnalité pour récupérer un peu d'argent.

A l'atelier de travail, ils mélangeront des pigments pour obtenir de nouvelles couleurs.

Au théâtre, ils amélioreront leur humeur.

Dès qu'il reste moins de 6 tuiles à restaurer sur la fresque, on entame une dernière journée de travail. A la fin de celle-ci, le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie.

 

Fresco est un jeu fluide où il suffit de se laisser guider par les journées de travail, mais plus de richesse avec de nombreuses subtilités.

 

Trois petites extensions fournies avec le jeu permettent de l'enrichir encore un peu.

Les portraits apportent un peu de variété à l'atelier du peintre, les personnalités venant se faire peindre offrant des bonus différents.

Les commandes de l'évêque qui permet de recevoir un peu d'argent supplémentaire en satisfaisant les désirs de l'évêque.

Les mélanges de couleurs spéciaux offrent de nouveaux mélanges de pigments pour obtenir de nouvelles couleurs rapportant plus de points.

 

Fiche technique : Fresco

Jeu de programmation et placement d'ouvriers (enfin, ici de peintres)

Auteur : Marco Ruskowski, Marcel  Süsselbeck

Illustrateur : Oliver Schlemmer

Editeur : Queen Games

2-4 joueurs

10 ans et +

60 minutes

Video : les règles [videoregles.net]

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0