Pleins feux sur... Jamaïca

(illus. Matthieu Leyssenne)
(illus. Matthieu Leyssenne)

Cette semaine, plein feux sur un très bon jeu de l'éditeur suisse Gameworks.

Jamaïca est suffisamment simple pour se jouer entre enfants, suffisamment agréable pour se jouer en famille et suffisamment stratégique pour se jouer entre adultes amateurs de jeux. Bref, tout le monde devrait avoir un Jamaïca chez soi. Alors, à défaut d'en avoir un, n'hésitez pas à emprunter celui de la ludo !

Les pirates se sont réunis pour leur grande course annuelle. Mais attention, le gagnant ne sera pas forcément le premier arrivé, car si celui-ci marquera plus de points, il faudra aussi ajouter les points des trésors (ou les malus des trésors maudits) et des pièces d'or, glanés tout au long de la course.
Le principe est très simple, le capitaine (le rôle change à chaque tour) lance 2 dés et choisit lequel sera pour l'action du matin et lequel sera pour l'action du soir. Ensuite, tous les joueurs choisissent l'une de leurs cartes. Chaque carte permettant une action du matin et une action du soir, il faut choisir judicieusement suivant les actions que l'on veut réaliser (avancer, reculer, récupérer de la nourriture, de la poudre à canon ou des doublons). Et oui, il ne faut pas oublier de récolter des ressources, car chaque case est payante (soit en nourriture, soit en doublon). Quand à la poudre à canon, elle sert à combattre ses adversaires lorsqu'ils sont sur la même case.

Jamaïca a tout pour plaire : des illustrations sympathiques, des dés pour les faire rouler, des choix à faire pour un peu de stratégie et des trésors... Une grande réussite de l'éditeur Gameworks, comme d'habitude.

 

Fiche technique : Jamaïca

Auteur : Malcolm Braff, Bruno Cathala & Sébastien Pauchon

Illustrateur : Matthieu Leyssenne

Editeur : Gameworks

2-6 Joueurs

8 ans et plus

30 à 45 minutes

Écrire commentaire

Commentaires : 0