L'équipe de la ludothèque


Les ludothécaires

Lydie MOUSSAY

Ludothécaire à la ludothèque La Coccinelle depuis 2001

Diplôme de Monitrice Educatice

Diplôme Universitaire de Gestion et d'Animation de Ludothèque

Elle aime : les jeux qui durent moins de deux heures mais qui mettent tout de même le cerveau en ébullition (Abyss, 7 Wonders Duel, Splendor...), les jeux d'inspiration asiatique (Tokaïdo, Takenoko, Kabuki...), et si possible avec des pandas (son animal fétiche), les jeux d'ambiance (Time's up!, Codenames...) et de stop ou encore (Strike, Zombie dice...) parce que rire, ça fait du bien, les jeux pour enfants suffisamment originaux pour que les adultes y prennent aussi du plaisir (Hop! Hop! Galopons!, Monster menu, Maître Renard...) et les Lego Creator parce que construire, ça vide la tête.

Elle n'aime pas : les jeux d'enchères, les jeux de tchatche, les jeux avec des cartes remplies de symboles bizarres et quand les joueurs prennent trop de temps pour réfléchir.


Pierre CHARRIOT

Ludothécaire à la ludothèque La Coccinelle depuis 2005

Licence en Informatique

Diplôme Universitaire de Gestion et d'Animation de Ludothèque

Il aime : les jeux de rôles, les jeux avec des cubes en bois et des ouvriers (Caylus, Mykerinos, Fresco...), les jeux de dés avec de la prise de risque (Can't stop!, Les trois petits cochons, Strike...), les jeux sur le thème de l'Asie (Tokaïdo, Shinobi Wat-AAH!, Takenoko...), les jeux d'auteurs asiatiques (Colors of Kasane, Love letter, Minivilles...), les jeux de double-guessing "je pense que tu penses que je pense que..." (La cigale & la fourmi, Skull & Roses, Complots...), mais aussi plein d'autres jeux (Le tour du monde en 80 jours, Sherlock Holmes Détective Conseil, Codenames...). A ses heures perdues, il aime bien créer des jeux, pour le plaisir et pour y faire jouer, aussi. Il aime aussi qu'on le laisse prendre les pions verts, sinon il risque de se tromper en cours de partie.

Il n'aime pas : les jeux "éducatifs", les versions roses pour les filles et bleues pour les garçons, les jeux de pure connaissance (Trivial Pursuit et consorts), et les jeux de "je lance un dé, j'arrive sur une case, je fais l'action de la case et je n'ai aucun choix" (Monopoly et compagnie).


Yannick BATISTA

Ludothécaire depuis 2007, à la ludothèque La Coccinelle depuis 2011

Diplôme d'Ingénieur

Diplôme Universitaire de Gestion et d'Animation de Ludothèque

Il aime : Tsuro, Fort comme un dragon, Les aventuriers du rail, 7 Wonders, les jeux vidéos (indés, RPG, puzzles et en multilocal), les jeux de cartes sans combo (Whist, 6 qui prend, Coloretto...), les jeux de dés (Pickomino, Strike, Las Vegas, Can't stop...), les jeux d'enchère (Boursicocotte, Art moderne... même s'il perd toujours), les jeux de bluff (Crossing, Spring fever, Mange-moi si tu peux, Diamant, Hart and der Grenze... même s'il perd encore plus souvent), bref les jeux où l'on en fait trop, où chaque revers est l'occasion d'en faire des tonnes, sinon les jeux de rôles, les casses-têtes, les Lego, les jeux abstraits et les contes.

Il n'aime pas : les logiciels ludo-éducatifs, les serious games, perdre, les jeux de cartes à combos (Magic), les gros jeux de figurines (trop long), les jeux de société à pile et en plastique vus à la TV.